Actualités 

5 axes pour construire les IUT de demain

Mercredi 01 juin 2016

-- Communiqué de l'Assemblée des Directeurs d'IUT --

A l’occasion de leur assemblée générale annuelle les IUT identifient 5 axes positionnant les IUT de demain comme acteurs de l'évolution du paysage de l'ESR.


1/ Un cursus licence en IUT sur 3 ans

Afin de répondre aux besoins des entreprises, les IUT veulent construire un cursus complet du grade de licence qui vise à dispenser les compétences nécessaires au développement des acteurs socioéconomiques. Perméable avec les diplômes de niveau L, il s'appuie sur les savoir-faire pédagogiques qui assurent la réussite des étudiants.
Il s’agit donc d’améliorer la lisibilité du DUT suivi de la LP à travers un cursus en IUT. Le cahier des charges, qui reste à finaliser favorisera largement l’innovation pédagogique, l’ouverture internationale et les interactions avec l’environnement professionnel L’objectif premier de ce cursus licence en IUT est de mener les étudiants vers l’insertion professionnelle à Bac +3 par un parcours sécurisé, dont L’alternance sera un levier fort.

Il ne s’agit pas de créer un nouveau diplôme mais bien d’adapter les diplômes existants (DUT et LP) pour proposer un parcours original et technologique sur 3 ans.

2/ Un engagement dans une pédagogie innovante

L’enseignement technologique continue à développer une pédagogie active qui valorise le travail de groupe, modifie les temps d’apprentissage, accompagne non seulement l’étudiant mais aussi l’enseignant dans la mise en oeuvre des nouvelles pratiques. Parallèlement, les IUT poursuivent leur investissement dans l’usage du numérique. Il s’agit de pouvoir accueillir des publics diversifiés en les accompagnant vers la réussite et en répondant aux évolutions des compétences et des qualités du cadre intermédiaire.

3/ Une relation accrue avec les acteurs socio-économiques

Stage, projets tutorés, alternance (apprentissage, contrat de professionnalisation, …), formation qualifiante, … les IUT depuis 50 ans ont tissé des liens forts avec les acteurs socio-économiques. Il est essentiel que cette relation soit réaffirmée à tous les niveaux du fonctionnement des IUT (organisation institutionnelle, recherche et innovation, place de l’alternance à l’international, réseau des alumni, fondation des IUT, …) : la dimension professionnelle des IUT est polymorphe et doit rayonner du national au local.

4/ Une démarche qualité pour établir un label

Les IUT vont tendre vers une structure labellisée qui s’appuiera sur différents indicateurs suivis : taux de réussite, recrutement de bacheliers technologiques, taux d’insertion, lien avec l’environnement socio-professionnel… autant d’éléments qui caractérisent la structure IUT, qui apportent une réponse aux missions qui sont les leurs et qui contribuent à garantir la qualité des diplômes qu’ils délivrent.
L’objectif de ce label consiste à mettre en valeur le caractère professionnalisant des formations technologiques des IUT.

5/ Un réseau renforcé

Les IUT souhaitent renforcer la cohérence de leur réseau et vont établir une charte d’adhésion des IUT au réseau national. Cette charte a pour vocation d’expliciter la contribution de chaque IUT au réseau : présence dans les instances du réseau, construction des indicateurs de gestion…

---
L’ensemble de ces pistes de travail doit conduire à l’établissement d’un projet d’ensemble qui sera présenté lors de l’événement des 50 ans des IUT le 5 décembre prochain à la Cité des sciences et de l’industrie de la Villette pour opérer une refondation des IUT.