Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo IUT Le MansLogo IUT Le Mans
ACTUALITÉSACTUALITÉSACTUALITÉS
CONTACTSCONTACTSCONTACTS
ABOUT USABOUT USABOUT US

Mesures physiques

Former des techniciens en mesures, instrumentation, contrôle qualité

Le département Mesures Physiques

Le département Mesures Physiques accueille une centaine d'étudiant.e.s.

16 enseignants, dont 10 enseignants-chercheurs assurent les cours, 1 secrétaire gère la partie administrative et 2 personnels techniques sont affectés aux salles de travaux pratiques. De nombreux intervenants professionnels assurent aussi des cours en DUT et en licence professionnelle.

 

Le caractère pluridisciplinaire de la formation permet aux diplômés en Mesures Physiques de s’adapter rapidement aux problèmes posés par l’évolution rapide des sciences et des techniques, tant en milieu professionnel industriel, que lors de poursuite d’études (immédiate ou différée). La formation prépare le diplômé à être un collaborateur privilégié de l’ingénieur ou aux fonctions d’Ingénieur d’études.

L'offre de formation du département MP

Zoom sur la deuxième année en apprentissageDeux alternant·e·s témoignent

Pierre MONNIER

Alternant chez B BRAUN MEDICAL | Produits et services médicaux
Service : Métrologie-Qualité

QUELLE MISSION ?

Je suis dans l’entreprise B Braun Médical en service métrologie, sur le site de Nogent-le-Rotrou. Mon travail consiste à vérifier la conformité des appareils de mesures et à valider
des pièces de plan d’expérience en utilisant et en adaptant toutes les techniques de maths et de physiques vues à l’IUT.

POURQUOI L’ALTERNANCE ?

J’ai décidé de faire la deuxième année en alternance suite aux conseils d’anciens camarades et de professeurs mais surtout pour pouvoir illustrer les mathématiques et la physique à
travers une dimension pratique en entreprise. J’ai trouvé mon entreprise grâce à des contacts.
J’aurais bien voulu connaître l’alternance avant le rentrer à l’IUT, notamment au lycée pour pouvoir me projeter dans l’avenir plus facilement.

COMMENT S’ORGANISER ?

En ce qui concerne l’organisation, il suffit d’allier la théorie et la pratique. Lorsqu’on est en entreprise la pratique découle de la théorie vue en cours, il suffit donc de relire ses cours
régulièrement.

En savoir + sur l'alternance

Stessy GAUDIN

Alternante au TECHNICENTRE SNCF de RENNES | Maintenance des systèmes de freinage
Service : Métrologie-Qualité

QUELLE MISSION ?

Je gère un projet de banc automatique d’étalonnage de capteur de pression. Je gère sa conception, son déroulement, son organisation et les différentes incertitudes à calculer.

POURQUOI L’ALTERNANCE ?

Ce qui m’a motivé pour l’alternance c’est de pouvoir voir dans un contexte professionnel comment on peut appliquer toutes les méthodes et les travaux pratiques réalisé à l’IUT. J’ai découvert l’alternance lors de la journée portes ouvertes de l’IUT. J’ai pu voir qu’il y a très peu de département Mesures Physiques qui offre cette possibilité, j’ai alors souhaité candidater au Mans pour me laisser une chance de pouvoir intégrer l’année en  apprentissage. Pour la recherche d’entreprises, je n’avais aucun contact dans le milieu de la physique et le milieu industriel. J’ai trouvé un établissement SNCF à Rennes puis j’ai envoyé ma candidature et obtenu un entretien.

COMMENT S’ORGANISER ?

Au début, ça n’a pas été facile d’alterner les cours et l’entreprise, j’ai donc dû m’organiser. Il suffit de relire ses cours pendant la période en entreprise et on peut également compter sur une bonne entraide entre les apprentis ce qui nous permet de nous aider en cas de problème.

En savoir + sur l'alternance

Les parcours post DUT

Enquête sur le devenir des diplômé·e·s de DUT MP en 20151

| QUE FONT-ILS APRÈS LE DUT ?

Choix de parcours l’année suivant l’obtention du DUT

Taux d'insertion professionnelle2 avec le DUT + LP
85,7%

Revenu net3 mensuel médian 1500 €

| QUE FONT-ILS 2 ANS APRÈS LE DUT ?

En entreprise : 48,9%,
dont 19,1% avec un contrat de travail et
29,8% avec un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation

En poursuite d'études classique : 44,7%

1 47 répondant·e·s sur 55 diplômé·e·s DUT MP en 2015 , soit un taux de retour de 85%
2 Au 1er décembre 2017 | 3 Salaire + prime(s)

Le plateau technologique

Les salles et les équipements du département Mesures Physiques

Le département Mesures Physiques dispose d'un bâtiment de deux étages destiné aux cours et aux travaux pratiques:

  • 1 salle de TP d'optique
  • 1 salle de TP d'électricité et d'électronique
  • 1 salle de TP de chimie
  • 1 salle de TP de thermodynamique
  • 1 salle de TP de matériaux et de mécanique

 

Toutes ces salles sont équipées avec des appareils et des machines modernes et semblables à ce que l'on trouve dans des laboratoires professionnels et des entreprises du domaine de la métrologie, de l'essai et du contrôle qualité.

Le département est aussi doté d'un laboratoire de langues permettant l'apprentissage en autonomie de l'anglais.

 

Les partenariats professionnels

Le département Mesures physiques de l'IUT du Mans a noué des partenariats avec des entreprises issues de différents secteur d'activités pour le recrutement de stagiaires, d'alternants et pour leur proposer également des prestations techniques ainsi que des sessions de formation continue.

STAGES

Les entreprises qui accueillent régulièrement des stagiaires :
ARMOR SAS ; SERAC SHARED SERVICES ; EDF - CNPE DE GRAVELINES ; GKN DRIVELINE ; NTN TRANSMISSIONS EUROPE ; VALEO SYSTEMES THERMIQUES ; RENAULT ; HUTCHINSON ; MK AUTOMOTIVE; THALES MICROELECTRONICS ; ARDAGH MP WEST ; SOURIAU ; ALBEA COSMETICS

Exemples de missions confiées aux stagiaires :
• Test d’évaluation de la résistance thermique d’un ruban d’impression
• Création d’un système de suivi de l’étalonnage d’un laboratoire R&D
• Qualification d’un analyseur matière à fluorescence X
• Détermination des besoins en précision des appareils de mesure de lignes de production
• Étude et amélioration d’un banc de test d’architecture de calculateurs automobiles
• Optimisation d’une méthode de contrôle de la propreté de joints d’étanchéité
• Analyse de données : participation à l’analyse de données de radiothérapie  conformationnelle avec modulation d’intensité
• Rédaction de documents de production et plus particulièrement de procédures Contrôle Essais Mesures

PROJETS TUTEURÉS

Propriétés des matériaux :
• Vieillissement de caoutchoucs par Microscopie à Force Atomique (AFM)
• Protocole de mesures de propriétés thermiques de résines par calorimétrie différentielle à balayage (DSC)
• Études de polymères dans des vernis industriels

Instrumentation :
• Études de connecteurs pour fibres optiques dans le secteur des Transports
• Mise en place de capteurs dans une installation de ventilation

PRESTATIONS : ÉTUDES ET ANALYSES

• Caractérisation de couches minces par ellipsométrie
• Études de surfaces par Microscopie à Force Atomique (AFM)
• Analyse thermographique infra-rouge
• Méthodes d’analyses électrochimiques

FORMATION CONTINUE

• Optimisation de l’expérimentation par les plans d’expérience (18h sur 3 jours)
• Traitement d’images (18h sur 3 jours)
NB : Possibilité de répondre à des besoins ponctuels

La recherche scientifique

Des enseignant.e.s investi.e.s également dans la recherche !

 

Une partie des enseignant.e.s-chercheur.e.s du département Mesures Physiques participent aux activités de recherche du LAUM, Laboratoire d'Acoustique de l'Université du Mans, associé au CNRS (UMR 6613).

Les études du laboratoire portent, pour l’essentiel, sur les sources et les capteurs, l’acoustique et la mécanique des matériaux, la propagation des ondes dans les fluides et les structures complexes. Elles ont pour objet d’observer et de quantifier les phénomènes physiques, de les analyser et de les modéliser à l’aide de méthodes mathématiques et numériques.

L’acoustique est la science des sons. Elle concerne la production, la transmission et la réception de signaux sonores ainsi que leurs effets sur les êtres vivants, l’environnement et la matière. Elle est une partie intégrante des sciences de l’ingénieur et de l’environnement, des sciences de la santé et de la vie mais aussi des sciences humaines et sociales.

Les applications sont diverses : réduction du bruit et des vibrations, évaluation et contrôle des matériaux, qualité sonore…

Les secteurs d’activité de l’acoustique sont nombreux et variés : le bâtiment, l’automobile, l’aéronautique, les télécommunications, la musique et la facture instrumentale, l’industrie du spectacle, l’environnement, la médecine...

Télécharger la fiche de présentation du laboratoire LAUM

---

Les autres enseignant.e.s-chercheur.e.s du département participent aux activités de recherche de l'IMMM, Institut des Molécules et Matériaux du Mans, associé au CNRS (UMR 6283).

Ce laboratoire de recherche comprend 69 enseignant.e.s-chercheur.e.s, 16 chercheur.e.s CNRS, 32 ingénieur.e.s, technicien.ne.s et administratif.ve.s, une soixantaine de doctorant.e.s, une trentaine d’étudiant.e.s de Master et un flux annuel d’une dizaine de stagiaires post-doctoraux, visiteur.se.s et professeur.e.s invité.e.s.

Les thématiques de recherche des 4 départements reposent essentiellement sur les méthodologies de synthèse de molécules organiques et des structures moléculaires, l’élaboration, la caractérisation et la modélisation de polymères, de surfaces, d’oxydes et fluorures inorganiques cristallisés, vitreux ou hybrides, et de structures fonctionnelles et (nano)composites.

Elles visent des composés bioactifs et des matériaux avancés ayant des applications dans les domaines de l’énergie, du développement durable, de la santé, de l’agro-alimentaire, de la plasturgie, de la matière molle et de l’optique.

Télécharger la fiche de présentation du laboratoire IMMM

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez